19 juin 2017

Deux fois 10 km, pour voir...

    Après un Marathon de Paris douloureux mais réussi au regard du peu de temps de préparation, le mois d'avril a consisté à se reposer avant toute chose (physiquement et psychologiquement), et le mois de mai à faire ce qu'il faut pour revenir au niveau. J'avais songé un temps, mi-mai, à participer la Pyrénéenne, 10 km escarpé dans le 20e arrondissement, qui avait la double particularité d'être une course originale où on oublie un peu le chrono car il y a trop de côtes, et puis de me faire... [Lire la suite]