10 km de l'Equipe 2013 départ

Ce jour-là je n'avais pas la tête à la course… le corps non plus...


Ne m'étant pas entrainé depuis 3 semaines et surtout très très faible physiquement, j'ai pris le départ de cette course… machinalement, sans aucune envie d'être de la fête, les yeux dans le vague, pressé que ça se termine. En fait j'y suis allé juste pour remercier les personnes de l'organisation qui avaient gentiment accepté de me fournir un dossard vierge, sans le surnom que j'avais initialement choisi d'y inscrire.
La course elle-même ? Excellemment organisée sur un parcours pas si facile mais agréable, certes, mais rarement 10 km m'ont paru aussi longs. Incapable d'accélérer ni même de tenir un rythme décent, je 
les ai parcouru beaucoup moins vite que les 10 premiers km d'un marathon !

Comme j'ai beaucoup d'expérience, je sais gérer ce genre de galère, sur la fin de la course (ça monte !), j'ai même servir de lièvre à une nana (Anne-Charlotte) qui avait du mal à tenir sa cadence et qui manifestement essayait de me suivre. J'espère lui avoir été utile, qu'au moins ma présence ait servi à quelque chose. Une fois la ligne passée, il s'est mis à pleuvoir. Comme disait Verlaine

 

10 km de l'Equipe 2013