5 km france des Îles 2

Tout est parti de ma montre Garmin. Parmi tout un tas de gadgets, celle-ci répertorie mes records sur un certain nombre de distances, du kilomètre jusqu'au marathon. Et parmi ces records, celui du 5 km. Quelques mois plus tard, je participe aux 10 km des Foulées de Malakoff et découvre que cette manifestation propose aussi  un 5 km. J'ai pu assister à l'arrivée et noter à quel point ça va vite. Je me rappelle d'avoir entendu un jeune dire à son pote "j'ai fait 18'30". Ouais, ça va vite. Donc l'envie d'essayer a fini par germer dans mon esprit. Hormis Malakoff, il y a moins de 5 km organisés dans ma zone géographique, mais il y a les "Foulées France des îles". J'avais déjà participé aux 10 km en 2015, mais la chaleur, la poussière des allées et une forme moyennement acceptable ne m'avaient pas permis de briller. Surtout la chaleur. Mais l'envie de réessayer sur le 5 km me titillait. L'an passé j'étais en vacances à cette date-là, mais pas cette année, alors Let's Go !

Ma meilleure performance sur 5 km, je l'ai évidemment accomplie sur 10 km, le jour où j'ai battu mon record sur 10 km justement. Après la Course du Viaduc de Millau, je me suis donc mis à une préparation inhabituelle, axée quasiment uniquement sur la vitesse (puisque sur 5 km, ce n'est pas tellement une question d'endurance), mais perturbée par un peu de fatigue et une angine. Je ne savais pas vraiment où j'en étais et mon test sur 10 km à la Pyrénéenne ne m'a pas vraiment rassuré. Seul un record perso inattendu à l'entrainement sur 1 km m'a agréablement surpris.

Bon première chose : facilité de s'inscrire, jusqu'au dernier moment quasiment (sur place je ne sais pas) et pour une somme pas très élevée (12 €), avec T-shirt et médaille. L'organisation est assurée par l'"AJ Accolade", association antillaise sympathique et qui fait bien les choses, d'ailleurs c'est la 23e édition. Cette année le village et le départ ont été déplacés devant l'esplanade du Château de Vincennes (et non plus dans le bois), c'est très pratique. Les gens sont gentil, l'atmosphère conviviale. Le départ du 5 km est à 9h, donc beaucoup trop tôt pour moi un dimanche matin, mais en l'occurrence ce n'est pas plus mal vue la chaleur (environ 24 °c à 9 heures ce matin-là, plus de 30 dans la journée). Comme je suis à côté je peux aller au départ à pieds et sans passer par la consigne, c'est chouette, ça me sert d'échauffement. Car sur une telle distance on ne peut pas se permettre de partir à moitié froid.

Au moment du départ je me rends compte que nous ne sommes pas très nombreux sur le 5 km, 200 personnes à vue de nez. Je m'élance vers le milieu du peloton mais cela n'a pas d'importance car la longue allée dans laquelle en s'élance est très large et il y a de la place pour tout le monde. Le revêtement de la course c'est du chemin de terre. Ce n'est pas ce qui "rend" le mieux mais tant que c'est sec (et le temps l'est !!) ça ne pose pas de problème. Je craignais que, comme il y a 3 ans, il y ait de la poussière mais non.

Etant donné la brièveté de la distance à parcourir, ça part très vite pour tout le monde et le peloton s'étire très vite. Durant la première moitié de la course je vais doubler un certain nombre de personnes puis ensuite grosso mode rester avec les mêmes.

Je comptais partir sur des bases prudentes pour éventuellement accélérer sur la fin (ou bien ne pas ralentir !) mais les premiers 500m étant en très léger faux-plat descendant, je me suis laissé aller et je suis en fait parti assez vite. Et il faut bien reconnaître que j'ai faibli petit à petit. Au bout de 2 km j'étais encore sur les bases d'un temps canon mais j'ai inexorablement faibli, et à 3,5 km, j'étais complétement cuit, j'ai dû vraiment m'accrocher pour finir correctement. Une jeune femme que j'avais doublée au 2e km m'a repris dans le dernier km et je n'ai pas pu la suivre. Paradoxalement, j'ai cependant réalisé 3 secondes de moins qu'elle. Mais je n'aurais jamais pensé que 5 km puissent me paraitre… trop longs !!

Une fois la ligne passée, ce qu'indique la montre est bizarre : un chrono pas si décevant que ça, à 20 secondes de mon record sur la distance, mais la distance totale affichée de la course est de 4,8 km !

Alors soit ils se sont trompés en mesurant et il manque en effet de la distance et là je dois rajouter au moins 1 minutes au temps que j'ai réalisé (et là c'est nettement moins positif), ou bien c'est ma montre qui a perdu le signal satellite dans les allées du bois de Vincennes et mon chrono demeure plutôt encourageant.

Quoiqu'il en soit, malgré la chaleur, la fin de saison, l'étrangeté de la préparation, j'ai apprécié ce moment et cette distance, ça m'a donné envie de réessayer.

5 km france des Îles 1